VTT en forêt

VTT en forêt

La forêt est un espace de détente et de loisirs largement apprécié par la population, elle permet de découvrir la nature, de se ressourcer et de pratiquer de l'activité physique. Toutefois, nous devons nous y comporter en invités, dans le respect d'un milieu naturel qui est l'habitat de nombreuses espèces végétales et animales. 

Dépliant "VTT en forêt" (PDF, 783 Ko)

Affiche "VTT en forêt"  (PDF, 188 Ko)

Bonnes pratiques en VTT

Comme dans le domaine routier, en forêt aussi il y a des normes à respecter. Les adeptes de VTT peuvent ainsi circuler uniquement sur les routes ou les chemins forestiers. 

...et le hors-piste ?

Pratiquer le vélo sur des sentiers pédestres, des sentes d'animaux ou à l'intérieur de la forêt est interdit, car ceci peut porter atteinte au sol, au sous-bois ainsi qu'à de nombreuses espèces animales. 

 

 

Oui, mais j'ai vu une trace de VTT et je l'ai suivie...

Attention : la présence d'une trace de VTT, voire même d'autres pratiquants sur un sentier ou en pleine forêt, ne signifie pas que le parcours est autorisé. 

En l'absence d'une signalisation ad hoc, il faut considérer l'itinéraire comme interdit et donc non praticable ! 

Conscientes de l'envie croissante des adeptes de VTT de pouvoir disposer de chemins plus aventureux et dynamiques en forêt, les autorités peuvent - sous certaines conditions - autoriser la création de parcours en dehors des routes et chemins forestiers. 

Ces parcours doivent être gérés par des entités reconnues comme porteuses de projet (p. ex. associations, vélo-clubs, communes). Ils doivent être mis à l'enquête et s'ils sont autorisés, ils doivent être reconnaissables par la présence d'une signalétique ad hoc. 

Comment s'y prendre pour proposer un nouveau parcours légalisé ?

Les autorités vaudoises peuvent soutenir certaines initiatives privées visant à créer des pistes de VTT autorisées en forêt. 

Pour obtenir les autorisations et les dérogations nécessaires à la législation sur les forêts, les étapes suivantes sont à prendre en compte : 

1. Contacter le garde-forestier ou l'inspecteur des forêts d'arrondissement en charge de la commune concernée

Ces derniers pourront évaluer la situation et aiguiller les requérants dans les bonnes procédures. A noter que le soutien de la commune territoriale est requis.

2. Définir ou créer une entité porteuse du projet

Il peut s'agir  d'une association, d'une ou plusieurs commune(s) ou d'une entité parapublique (p. ex office du tourisme). 

3. Etablir un concept VTT

Illustrant le (s) tracé (s), les ouvrages à créer, les principes d'entretien, les concepts de cohabitation avec les autres usagers, de signalétique et de communication. 

4. Soumettre le projet aux autorités

Suivre le processus de validation (demande préalable puis mise à l'enquête) jusqu'à l'obtention des autorisations requises. 

Marche à suivre détaillée ...

Pour un aperçu complet des 4 étapes à entreprendre pour créer ou légaliser un parcours VTT en forêt, veuillez consulter la marche à suivre détaillée. (PDF, 421 Ko) 

Exemples de parcours VTT autorisés

Sur l'ensemble du territoire cantonal, un certain nombre de parcours en forêt ont été autorisés ou sont en cours d'autorisation. 

Une liste non-exhaustive de sites autorisés est disponible sur demande par e-mail : info.foret(at)vd.ch

Partager la page