L'Ecole Supérieure Technique (ES-T)

L'Ecole Supérieure Technique (ES-T)

Description de l'école technique supérieure

L’École Supérieure Technique s’adresse aux professionnel-le-s qui souhaitent se préparer à l’exercice d’une fonction à responsabilité, en tant que technicien ou cadre. Cette filière de formation dure trois ans (temps partiel) et encourage les capacités de penser de manière méthodique et systémique, d’analyser et de mettre en pratique des tâches professionnelles.

L’École Supérieure Technique développe les compétences des étudiant-e-s leur permettant d’accomplir de manière autonome des missions de spécialistes et de responsables dans leur domaine de spécialisation. Les 3 orientations et 5 spécialisations de formation ont une orientation pratique et favorisent en particulier la réflexion méthodique et en réseau.

OrientationsSpécialisations
Conduite des
travaux
Planification
des travaux
Technique
des bâtiments

L’École Supérieure fournit en outre les qualifications supplémentaires requises pour l’analyse de tâches spécifiques à leur profession et la réalisation pratique du savoir acquis. Les études à l’école supérieure technique constituent une base solide pour l’épanouissement professionnel futur, favorisant et valorisant le travail interdisciplinaire, notion spécifique développée au cours de la formation au CEPM, en particulier au travers de projets interprofessionnels. 

Haut

Technicien-ne diplômé-e ES

Issu du domaine pratique, les Techniciens ES contribuent, dans le cadre de leurs entreprises ou bureaux d’étude, à des réalisations techniques, depuis la naissance de l’idée, jusqu’à l’achèvement, la mise en service, la maintenance et la déconstruction.

Comprenant le langage technique et sachant interpréter les résultats des travaux effectués par les architectes et ingénieurs, ils les mettent en œuvre pour les professionnels de la branche. Ils œuvrent dans l’industrie, le commerce, les services et les arts et métiers. En leur qualité de spécialistes techniques, ils sont appelés à résoudre des tâches complexes, tant au niveau de l’ingénierie, dans le cadre de l’application de produits, d’appareils ou d’équipements techniques, que de l’entretien et de la maintenance. Pour y parvenir, ils doivent savoir appliquer les connaissances spécifiques acquises dans l’orientation choisie.

«Dans les petites et moyennes entreprises (PME), les techniciens diplômés ES assument souvent une grande responsabilité au niveau de la marche des affaires. Ils font souvent partie des cadres. Ils peuvent être actifs en tant que responsables de projets, de groupes, de domaines, de divisions ou en qualité de chefs d’entreprise. Certains franchissent le pas de l’indépendance et fondent une entreprise. La position de cadre exige de leur part des compétences décisionnelles et de gestion, de même que des compétences linguistiques et la capacité à communiquer».
(Tiré du bulletin ODEC, juin 2009)

Haut

Domaine d'activités

L’objectif de la formation est de fournir des qualifications professionnelles supérieures et de préparer les étudiant-e-s aux fonctions dirigeantes. Ce profil est recherché dans les milieux de l’économie.

Par sa formation spécifique, le Technicien ES est à même de s’intégrer dans une équipe pluridisciplinaire auprès de :

Haut

Reconnaissance de la formation de Technicien ES

Reconnaissance fédérale
Cette formation supérieure, en emploi, dispensée au CEPM est réglementée par le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). Le diplôme de Technicien ES est délivré en application des articles 44, 45, 46 LFPr. et de l’art. 51 OFPr. Le titre de Technicien ES est légalement protégé en Suisse. En Europe, il est officiellement reconnu sous le titre d’ingénieur EurEta.

Registre ES des titres
Avec le registre ES, surveillé et assuré par l’ODEC (association suisse des diplômées et des diplômés des écoles supérieures), il devient désormais possible d’enregistrer publiquement votre diplôme directement après la fin de vos études. La base de données est gérée dans les langues officielles de la Suisse, ainsi qu’en anglais.

Haut

Volée 2019-2022

Calendrier

  • Mardi 19 février 2019 18h00 séance d'information au grand auditoire du gymnase de Morges - inscription via formulaire
  • Mercredi 20 février 2019 : ouverture des inscriptions
  • Dimanche 31 mars 2019 : fin des inscriptions
  • Samedi 4 mai 2019 : tests d'aptitude (obligatoires pour tous les candidats)
  • Courant juin 2019 : communication des résultats et enclassement
  • Jeudi 29 août 2019 : début des cours

Durée et déroulement de la formation

  • Durée de la formation : 3 ans et demi en cours d'emploi : 6 semestres de cours + 1 semestre pour le travail de diplôme
  • Jours de cours :
    - Jeudi de 16h30 à 21h15
    - Vendredi de 8h30 à 17h15
    - Quelques samedis matin
  • Vacances scolaires vaudoises

Conditions d'admission

  • être en emploi dans un bureau technique (min. 50%)
  • être impérativement titulaire d'un CFC selon les orientations suivantes :

    • Conduite des travaux :
      - Horticulteur / horticultrice CFC
      - Dessinateur / Dessinatrice CFC orientation Architecture paysagère
      (dessinateur-paysagiste / dessinatrice-paysagiste).

    • Planification des travaux :
      - Dessinateur / dessinatrice en bâtiment
      - Dessinateur / dessinatrice en génie civil
      - Dessinateur / dessinatrice d'intérieur
      - Dessinateur / dessinatrice CFC dans le champ professionnel "planification du territoire et de la construction", orientations Architecture, Génie civil et Architecture d'intérieur.

    • Technique des bâtiments :
      - Installateur-électricien / installatrice-électricienne CFC
      - Planificateur-électricien / planificatrice-électricienne CFC
      - Projeteur / projeteuse en technique du bâtiment CFC (chauffage, réfrigération, ventilation, sanitaire)
      - Installateur / installatrice en chauffage CFC
      - Monteur-frigoriste / monteuse-frigoriste
      - Constructeur / constructrice d'installations de ventilation CFC
      - Installateur / installatrice sanitaire CFC.

Procédure d'admission

Les inscriptions seront ouvertes du 20 février au 31 mars 2019 (dernier délai). Chaque candidat devra déposer son dossier sous forme digitale. Ce dossier d'inscription doit impérativement contenir les éléments suivants :

  • une lettre de motivation rédigée en français d'une page A4 au maximum
  • un curriculum vitae à jour
  • une copie du CFC
  • une copie des autres diplômes obtenus (maturité, diplômes étrangers, etc)
  • une attestation de travail de votre employeur actuel
  • pour les candidats étrangers : une photocopie du permis de séjour ou d'établissement valable ainsi qu’une équivalence du SEFRI pour tout diplôme étranger

Une fois les inscriptions validées, tous les candidats, sans exception, sont convoqués au CEPM le samedi 4 mai 2019 pour passer les tests d’aptitude. Ces tests portent sur les matières suivantes :

  • Mathématiques (algèbre de base)
  • Anglais, le but est uniquement de déterminer le niveau du candidat pour l’enclassement
  • Connaissances professionnelles en rapport avec le CFC

Des informations concernant ces tests d’aptitudes seront données lors de la séance d’information du 19 février (inscription à la séance)

Les résultats seront communiqués dans le courant du mois du juin.

Haut

Coûts de la formation*

  • Finance d'inscription : CHF 150.-
  • Ecolage pour les orientations "Conduites des travaux" et "Techniques des bâtiments" :
    • CHF 720.-/an pour les candidat-e-s domicilié-e-s en Suisse (pour les étrangers depuis 2 ans au minimum)
    • CHF 4'720.-/an pour les candidat-e-s domicilié-e-s hors de la Suisse
  • Ecolage pour l'orientation "Planification des travaux" :
    • CHF 720.-/an pour les candidat-e-s domicilié-e-s en Suisse (pour les étrangers depuis 2 ans au minimum)
    • CHF 5'720.-/an pour les candidat-e-s domicilié-e-s hors de la Suisse

* Sous réserve de changement ou de cas particuliers

Haut

Liens utiles

Haut

Vos personnes de contact

Haut

Partager la page