Mérite cantonal vaudois

Mérite cantonal vaudois

Une distinction officielle

Le Mérite cantonal est une distinction officielle aux fins de pouvoir honorer toute personne dont l’activité rejaillit sur le canton de Vaud dans une mesure exceptionnelle et contribue ainsi d’une façon significative au rayonnement de ce dernier.

Cette distinction revêt un caractère purement honorifique; ses récipiendaires reçoivent un chèque destiné à une institution ou une œuvre d’utilité publique de leur choix.

Mérite cantonal 2015

Les récipiendaires (de g. à dr.:) Michael Graetzel, Simone Chapuis-Bischof, Luc Breton et François Junod. Photo: Jean-Bernard Sieber ARC

Le 4 mars 2015, le Conseil d'Etat distingue cinq personnalités particulièrement marquantes dans leurs domaines d'activités:

Communiqué du 4 mars 2015

 Portraits vidéo des récipiendaires:

Mérite cantonal 2013

Jacques Rogge, président du CIO, reçoit le Mérite cantonal. A dr., le président de la Confédération Ueli Maurer. Photo: Jean-Bernard Sieber ARC

Le Conseil d'Etat a décerné le Mérite cantonal vaudois à Jacques Rogge, président du CIO. Le gouvernement exprime ainsi sa reconnaissance au président du CIO à la veille de sa retraite, lui qui a œuvré d'une manière significative au rayonnement du canton de Vaud. 

Communiqué du 3 juillet 2013

Mérite cantonal 2011

Madeleine Chamot-Berthod, Madeleine Pont, Rene Gonzalez et Claude Nicollier. Photo: Jean-Bernard Sieber ARC

Le Conseil d'Etat a octroyé le 26 janvier 2011 le Mérite cantonal vaudois à quatre personnalités:

Communiqué du 26 janvier 2011

Portraits vidéo des récipiendaires:

Mérite cantonal 2010

Les récipiendaires du Mérite cantonal 2010 (de g. à dr.) Philippe Jaccottet, Hélène Brioschi Lévi et Maurice Cosandey. Photo: Jean-Bernard Sieber ARC

Le Conseil d'Etat a octroyé le 21 janvier 2010 le Mérite cantonal vaudois à des personnalités distinguées pour leur contribution au rayonnement du canton:

Communiqué du 21 janvier 2010

Mérite cantonal 2008

Philippe Rochat, Bertrand Cardis et Frédy Girardet, récipiendaires du premier Mérite cantonal. Photo: Jean-Bernard Sieber ARC

Pour la première fois le Conseil d'Etat a remis le Mérite cantonal vaudois, distinction officielle destinée aux personnes dont l'activité contribue dans une mesure significative au rayonnement du canton. Il a ainsi honoré trois personnalités:

Communiqué du 2 avril 2008

Portraits vidéo des récipiendaires:

Vincent Grandjean: «Cela procure une émotion différente»

Le chancelier d'Etat donne quelques explications relatives au Mérite cantonal.

Sur quelles bases le choix des attributions se fait-il?

Le Conseil d’Etat choisit lui-même les personnalités qu’il souhaite distinguer. Le Mérite Vaudois a été conçu pour récompenser des personnalités non pas sur la base de leur notoriété mais de leur participation au rayonnement du Canton. Il n’y a pas de domaine privilégié. Le champ est très large comme le montre le côté hétéroclite de la volée 2015 composée de personnalités du monde de la culture, de la science, de l’artisanat et de la politique.

En quoi consiste le prix?

Il s’agit d’abord d’une reconnaissance honorifique, accompagnée d’un diplôme, d’une médaille dessinée par l’ECAL ainsi que d’une somme de 5000 francs à remettre à l’institution de leur choix.

Comment ce prix est-il perçu par ceux qui le reçoivent?

Ce qui distingue le Mérite vaudois, c’est qu’il représente une reconnaissance de la collectivité et du lieu dans lequel on vit et cela procure une émotion différente.

(Entretien publié dans la Feuille des avis officiels du 10 mars 2015)

Partager la page