Unité de pilotage de la prévention

L’Unité de pilotage de la prévention (UPP) analyse les besoins des enfants en bas-âge, des enfants, des jeunes et des familles et identifie les lignes directrices de la politique en matière de prévention socio-éducative universelle (primaire) et spécifique ou sélective (secondaire).

Dans ce cadre,  elle définit les prestations nécessaires à la mise en œuvre du dispositif de prévention et conduit des programmes de prévention en concertation avec les départements concernés.

À cet effet, elle subventionne des organismes, associations et fondations privés qui fournissent les prestations répondant aux besoins identifiés.

Au sens de la Loi sur la Protection des mineurs, la prévention primaire et secondaire dans le domaine socio-éducatif concerne l'ensemble de mesures prises et développées pour les familles en général et les familles vivant en contexte de vulnérabilité. La prévention vise à empêcher ou réduire la mise en danger des enfants et des jeunes et s'adresse à tous les enfants et leurs familles. Elle offre un soutien à la socialisation des enfants et aux parents, en vue de favoriser le développement de leurs capacités socio-éducatives.

La prévention secondaire s’adresse en particulier aux enfants, aux jeunes et à leurs familles confrontés à des circonstances de vie particulières risquant de fragiliser l’équilibre familial et l’exercice des responsabilités parentales (art.11a LProMin). Elle vise le maintien ou le rétablissement des conditions favorables au développement du mineur et soutient les compétences parentales afin d’éviter une aggravation de la situation.

Milieu scolaire

Le processus de développement de l’enfant se réalise premièrement au travers des interactions avec ses parents, mais également et progressivement avec d’autres acteurs, en particulier l’école, qui participe à son éducation et à sa socialisation. Il s’agit dès lors d’un contexte privilégié pour y déployer des mesures de prévention et de protection socio-éducatives.

Dans le cadre de l’école, les mesures de prévention ont pour ambition de lutter contre les facteurs socio-éducatifs péjorants l’insertion scolaire des enfants, de maintenir au sein du milieu scolaire les conditions favorables à leur développement, tout en soutenant les capacités éducatives des parents dans le processus de scolarisation. Les mesures de prévention en milieu scolaire sont constituées des éducateurs sociaux en milieu scolaire et de soutien à la parentalité.

La démarche s’ancre sur un principe de repérage précoce des situations de vulnérabilité dans le but d’intervenir en amont des situations complexes, comme de renforcement des compétences des acteurs autour de l’enfant. Ces mesures sont déployées en amont des situations nécessitant des interventions de protection.

Ces mesures s’inscrivent dans le concept cadre 360° qui place l’élève, sa réussite scolaire et son bien-être, au centre du dispositif dans une vision globale. Il est décliné par chaque établissement scolaire en un concept d’établissement adapté aux réalités de chaque contexte. La prévention, la collaboration entre les professionnels et la coordination des prestations existantes et nouvelles visent à être renforcées.

La DGEJ, par le biais de l’Unité de pilotage de la prévention (UPP), est chargée de mettre en œuvre et d’accompagner le dispositif socio-éducatif en milieu scolaire. A cette fin, il mandate des institutions socio-éducatives afin de déployer les ESS dans les établissements primaires et secondaires du Canton ainsi que le soutien à la parentalité (Histoire de Parents – Fondation Jeunesse et Familles).

Dès le 1er septembre 2020, l'Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire (UPSPS) a rejoint la DGEJ.

En savoir plus sur la prévention

Documents utiles

Pour d’autres informations en lien avec le Concept cantonal 360°

 

Partager la page