Détail fiche emploi

N° fiche 127
Autres appellations
  • Gardien-ne d'animaux
Catégorie
Emploi-type
Branche d'activité
  • Les métiers des laboratoires
Famille professionnelle
  • Inspection et protection
  • Laboratoire de diagnostic médical
  • Laboratoire de recherche
Exemple de lieux d'exercice
  • CHUV
  • UNIL
Mission

Il ou elle assure et contrôle la reproduction, l'hébergement et l'entretien des animaux de laboratoire ainsi que la maintenance de leur environnement.

Activités essentielles

Entretien des animaux
Manipuler l'animal.
Assurer l'élevage des animaux.
Assurer l'entretien des animaux et leur hébergement.
Surveiller leur état de santé.
Contrôler et maintenir l'environnement des animaux.
Effectuer des interventions de base.
Réaliser des opérations élémentaires dans le cadre d'une procédure expérimentale sur l'animal en appliquant strictement un protocole.
Procéder au marquage et à l'identification des animaux.

Maintenance et administration
Préparer, entretenir et stériliser le matériel d'intervention.
Assurer la gestion, les commandes et la réception des animaux.
Gérer les stocks de produits de base.
Gérer l'évacuation des déchets en fonction de leurs catégorie et des risques.
Contrôler l'entretien des locaux.
Contrôler les autorisations cantonales de pratiquer les interventions délivrées au personnel de laboratoire par le-la vétérinaire cantonal-e.
Garantir le bien-être de l'animal lors du déroulement des interventions et assurer le contrôle post-intervention.
Tenir le registre des entrées et des sorties.
Tenir un cahier d'observation et rendre compte de tout dysfonctionnement.

Compétences
  • Ecoute et communication
  • Orientation client
  • Sens des responsabilités et éthique du service public
Titres requis
  • Certificat Fédéral de Capacité (CFC)
Contexte

Le métier est effectué en milieu confiné ou en zone protégée. Les horaires de travail peuvent être irréguliers. Selon l'environnement, cet emploi-type peut être confronté à des risques (chimiques, physiques, biologiques, ergonomiques…).

L'animalier-ère peut participer à la préparation des cours cantonaux (2 fois par année).

Le métier s'effectue en application de la loi fédérale sur la protection des animaux, en application de la réglementation dans les animaleries et en matière d'hygiène et de sécurité de l'unité.

Tendances et facteurs d'évolution

Le métier évolue vers une mise en place d'un système de qualité pour les prestations délivrées (certification qualité).

Domaine bourse de l'emploi
  • Santé - laboratoire
Liens vers la grille des fonctions
  • 232 Assistance
  • 238 Conduite de Equipe
  • 239 Conduite d'Unité
Statut du document

Dans la même famille professionnelle

 
N° fiche

Retour

Partager la page

Partager sur :