Détail fiche emploi

N° fiche 261
Autres appellations
  • Educateur-trice au Tribunal des mineurs
Catégorie
Emploi-type
Branche d'activité
  • Les métiers de l'intervention sociale
Famille professionnelle
  • Intervention sous mandat judiciaire
Exemple de lieux d'exercice
  • SPEN
  • TMIN
Mission

Il ou elle est chargé-e d'évaluation et d'accompagnement sociaux et éducatifs des mineurs sur demande des président-e-s, en cours d'enquête ou après jugement pénal.

Activités essentielles

En cours d'enquête
Etablir des bilans sociaux et éducatifs afin de soumettre au ou à la président-e une proposition en vue du jugement (mesure éducative et/ou sanctions) en fonction de l'art. 11 du DPMin introduisant la dualité peine-mesure.
Donner des éléments d'appréciation pour déterminer si le ou la mineur-e a agi de manière coupable.
Entreprendre toutes les démarches nécessaires à un meilleur encadrement des mineurs aux niveaux scolaire, professionnel, familial et social.
Etablir des objectifs et des plans d'action, en collaboration avec les justiciables et leurs familles, apporter conseil, appui et guidance nécessaires.
Rechercher des institutions adaptées aux mineurs et entreprendre toute démarche pour procéder aux placements.
Assumer, durant l'instruction, les mesures de protection ordonnées à titre provisionnel visées aux art. 12 à 15 DPMin (surveillance, assistance personnelle, traitement ambulatoire, placement).

Après jugement pénal
Prendre en charge des mandats :

  • D'assistant-e de probation selon les art. 35 et 29 DPMin (personne dotée des compétences requises qui accompagne le ou la mineur-e pendant le délai d'épreuve et fait rapport à l'autorité. Elle fait respecter les règles de conduite - participation à des activités de loisirs - réparation des dommages - fréquentation d'établissements publics - conduite de véhicules à moteur -abstinence de substances modifiant l'état de conscience).
  • De surveillance selon l'art. 12 DPMin (personne dotée des compétences requises qui aura un droit de regard et d'information. Doit faire respecter les instructions données aux parents par l'autorité de jugement).
  • D'assistance personnelle selon l'art. 13 (l'autorité de jugement désigne une personne à même de seconder les parents dans leur tâche éducative (…). L'autorité de jugement peut conférer à cette personne certains pouvoirs en rapport avec l'éducation, la formation du ou de la mineur-e et limiter l'autorité parentale en conséquence.

Assurer le suivi des placements en maison d'éducation, proposer des changements d'institution si nécessaire, organiser la sortie de l'institution.

Lors de condamnation à une peine ferme de plus d'un mois :

  • Accompagner le ou la mineur-e durant la détention et l'aider à faire valoir ses intérêts.
  • Organiser la détention sous forme de journées séparées pour les peines inférieures à un mois ou la semi-détention pour les peines qui ne dépassent pas douze mois lorsque cela est possible.
  • La demande de l'autorité de jugement, établir un rapport lors d'une demande de libération conditionnelle.

Collaborer avec l'institution et le Service de Protection de la Jeunesse pour l'établissement du budget et la gestion du salaire.
Surveiller l'exécution de mandats d'assistant-e de probation confiés à des tiers.
Rédiger des rapports périodiques à l'attention du Tribunal ou du Service de Protection de la Jeunesse, préconiser des ajustements ou la fin d'une mesure de protection.

Relations internes et externes
Répartir les mandats confiés par les président-e-s entre les éducateur-trice-s.
Organiser et collaborer à l'accueil et l'accompagnement de stagiaires provenant de milieux scolaires, judiciaires ou socio-éducatifs.
Représenter le Tribunal des mineurs dans le cadre de conférences, groupe de travail, par délégation.
Collaborer avec le Service de la Protection de la Jeunesse et avec les réseaux socio-éducatifs existants du canton de Vaud et d'autres cantons.

Compétences
  • Capacité d'analyse et de synthèse
  • Capacités rédactionnelles
  • Créativité
  • Ecoute et communication
  • Esprit de décision et détermination
  • Expression orale
  • Maîtrise de soi et gestion du stress
  • Orientation client
  • Ouverture à la réflexion sur soi
  • Sens des responsabilités et éthique du service public
Titres requis
  • Bachelor
  • Brevet / Diplôme (ES)
Contexte

Il ou elle travaille dans le cadre de mandats à contrainte, en pleine connaissance et respect du cadre légal, soit des dispositions topiques du Code Pénal Suisse, la Loi fédérale régissant la condition pénale des mineurs et du règlement du Tribunal des mineurs. Il ou elle connaît parfaitement le tissu socio-éducatif du canton du Vaud et d'autres cantons.

Il ou elle travaille en relation très étroite avec les président-e-s et juges du TM et les conseille en matière socio-éducative.

Le métier s'exerce dans le cadre professionnel où s'effectue la prestation et nécessite une sollicitation physique. Le métier demande des déplacements réguliers et fréquents dans et hors le canton.

Tendances et facteurs d'évolution

L'éventail des prestations et des interventions se diversifie en fonction de l'évolution du contexte légal, politique, social, familial, économique, culturel, professionnel et démographique.

Domaine bourse de l'emploi
  • Enseignement - psychologie - éducation
Liens vers la grille des fonctions
  • 202 Intervention sociale
Statut du document

Dans la même famille professionnelle

 
N° fiche

Retour

Partager la page

Partager sur :