Détail fiche emploi

N° fiche 487
Autres appellations
  • Responsable de chantiers archéologiques
Catégorie
Emploi-type
Branche d'activité
  • Les métiers du patrimoine
Famille professionnelle
  • Archéologie
Exemple de lieux d'exercice
  • SIPAL
Mission

Il ou elle prend en charge la direction technique d'une fouille archéologique et met en œuvre les méthodes et techniques nécessaires à la fouille, à la documentation archéologique et à la production des résultats sous la direction scientifique d'un-e archéologue ou d'un-e conservateur-trice du patrimoine archéologique.

Activités essentielles

Investigations
Élaborer des projets d'interventions déterminés (aspects techniques, méthodes, planification).
Organiser, réaliser et surveiller les interventions (fouilles, documentation, interprétation, conservation).
Mettre en place un système de mensuration.

Études et conservation
Contribuer à l'étude des résultats et à la production des rapports d'intervention.
Participer à la gestion de la documentation et du matériel découvert, au catalogage et à la conservation.
Assurer la maintenance et la mise à disposition du matériel de fouille.

Formation
Contrôler le travail et assurer la formation des collaborateur-trice-s des interventions (collaborateur-trice-s techniques-s en archéologie, dessinateur-trice-s, photographe, etc.) Veiller à l'application des normes de sécurité sur les chantiers.

Compétences
  • Capacité d'analyse et de synthèse
  • Capacités rédactionnelles
  • Délégation et contrôle
  • Esprit d'entraide et de collaboration
  • Leadership
  • Organisation et gestion de son temps
Titres requis
  • Brevet / Diplôme (ES)
Contexte

Les activités de cet emploi-type s'effectuent sur le terrain, en laboratoire et en bureau (le permis de conduire est indispensable).

Sur le terrain, le ou la technicien-ne de fouilles archéologiques travaille dans des conditions particulières et contraignantes (climat, nature de l'environnement, déplacements, dangers liés au chantier…)Il ou elle exerce habituellement son métier en équipe (archéologues, collaborateur-trice-s technique-s en archéologie, dessinateur-trice-s, etc). Il ou elle est responsable de la sécurité de l'équipe.

Les activités sont soumises à un cadre légal et éthique et le ou la technicien-ne de fouilles doit veiller à l'application des dispositions cantonales, fédérales et internationales en la matière.

La formation continue dans ce domaine est assurée dans le cadre corporatif et dans le milieu associatif de l'archéologie.

Tendances et facteurs d'évolution

Le métier de technicien-ne de fouilles nécessite de suivre l'évolution des techniques et méthodes propres à l'archéologie et également le cadre institutionnel cantonal de l'archéologie.

Domaine bourse de l'emploi
  • Manuel - exploitation - intendance
Liens vers la grille des fonctions
  • 272 Travaux spécialisés
Statut du document

Dans la même famille professionnelle

 
N° fiche

Retour

Partager la page

Partager sur :