Patrimoine immatériel et traditions vivantes

Un bacouni sur une barque à voile latine du Léman. Photo Emile Gos, vers 1920, Iconopôle - BCUL.

Présentation

Le patrimoine immatériel – ou traditions vivantes – rassemble les traditions orales (contes et légendes, etc.), les coutumes (Saint-Nicolas, guet de la cathédrale de Lausanne, etc.) les fêtes (carnavals, etc.) et les gestes et savoir-faire des métiers (tavillonnage, etc.).

Selon la définition de l'UNESCO, le patrimoine culturel immatériel comprend les traditions ou les expressions vivantes héritées de nos ancêtres et transmises à nos descendants. Il est composé à la fois des traditions héritées du passé et de pratiques rurales et urbaines contemporaines.

Entrée en vigueur le 1er mai 2015, la loi sur le patrimoine mobilier et immatériel (LPMI)  permet de protéger et/ou de valoriser des objets importants pour l’histoire du canton de Vaud (patrimoine mobilier) de même que ses traditions et de nombreux savoir-faire artisanaux et patrimoniaux (patrimoine immatériel).

L’Unité Patrimoine du SERAC gère l’Inventaire cantonal du patrimoine immatériel et supervise le travail de la Commission cantonale du patrimoine mobilier et immatériel (CCPMI). Cette dernière préavise les subventions du Fonds cantonal du patrimoine mobilier et immatériel et les soumet à la Cheffe du Département de la culture, des infrastructures et des ressources humaines (DCIRH) pour décision.

Haut

Inventaire cantonal du patrimoine immatériel

L'Inventaire est en ligne depuis 2012. Il est évolutif et de nouvelles propositions peuvent être faites à tout moment au SERAC.

Pour être considérées les traditions doivent avoir un lien significatif avec le canton de Vaud, son histoire et son identité, être toujours vivantes et exister depuis plus de 30 ans.

Avantages d’une inscription à l’Inventaire cantonal du patrimoine immatériel selon la LPMI:

  • obtenir des soutiens financiers pour certaines actions en lien avec la préservation d'une tradition, la recherche ou la visibilisation du patrimoine immatériel
  • obtenir la reconnaissance de la valeur historique ou patrimoniale de l’élément

Haut

La Suisse actualise la liste de ses traditions vivantes - elle ouvre une boîte à idées

Déposez vos idées de traditions vivantes dans la boîte à idées ouverte par l'Office fédéral de la Culture : Dépôt d'une proposition de tradition vivante par la population

Délai : 31 mars 2023

L'Office fédéral de la Culture ouvre un fonds de soutien pour les traditions vivantes

L'OFC peut désormais soutenir financièrement des projets destinés à sauvegarder le patrimoine immatériel en Suisse. Les détenteurs de tradition peuvent déposer un dossier décrivant leur projet.

Durant la période 2022-2024, les projets soutenus concerneront la sauvegarde des traditions (spécialement leur transmission et leur adaptation au contexte actuel) et tiendront compte du développement durable (environnement, société, économie).

Financement possible : max. 50% du financement nécessaire, jusqu'à 100'000 frs par projet.

Fonds de sauvegarde du patrimoine immatériel suisse

Délai : 1er octobre 2022

Types de soutiens possibles

Récapitulatif: critères, évaluation des soutiens (PDF, 114 Ko)

Peut faire l'objet d'un soutien (liste non exhaustive):

  • participation des détentrices et détenteurs à un projet visibilisant leur patrimoine immatériel
  • projet porté par les détenteurs d’un patrimoine immatériel: création musicale, publication, film, traduction de site internet en français, etc.
  • manifestation organisée par les détenteurs d’un patrimoine immatériel: fête, spectacle, concours, exposition, etc.
  • travail de recherche spécifique, réalisé en collaboration avec les détenteurs: publication, exposition, film, centre d’interprétation, etc.
  • nouvelle formation destinée à acquérir un savoir-faire reconnu comme patrimoine immatériel d’importance cantonale
  • transformation d’une structure qui doit s’adapter à un nouveau contexte
  • impulsion à de nouveaux projets
  • le patrimoine immatériel soutenu peut ne pas être inscrit à l’Inventaire cantonal du patrimoine immatériel

La demande doit impérativement être centrée sur le cœur de la tradition (par exemple sur les chars et le cortège lors de Brandons).

Ne peut pas faire l’objet d’une demande de soutien (liste non exhaustive):

  • manifestation sans la collaboration de détentrices et détenteurs de tradition
  • manifestation à but essentiellement touristique et/ou économique
  • frais réguliers ou structurels (frais de fonctionnement, loyer, salaires, frais de chauffage, assurance, etc.)

Critères de recevabilité de la demande de soutien:

  • transmission d’un dossier complet (lettre de motivation, descriptif détaillé du projet, description de l’organisme, devis, budget prévisionnel, plan de financement détaillé) par le biais du portail informatique sécurisé de l’Etat de Vaud
  • lien important avec le canton de Vaud (localisation et histoire)
  • l’Etat de Vaud n’est pas la seule instance sollicitée (subsidiarité)
  • projet ponctuel (pas de soutien régulier)

Haut

Dates de dépôt des demandes de soutien

Les 28 février, 31 mai, 31 août et 15 novembre de chaque année

Les demandes doivent impérativement être déposées avant la réalisation du projet.

Demander un soutien lié au patrimoine immatériel

Haut

Haut

Partager la page