Classification et désignation des vins vaudois

Appellation d'origine contrôlée (AOC)

En plus de l'AOC générique "Vaud", les 8 régions viticoles du Canton de Vaud ont droit à l'AOC, à savoir :

Leurs aires géographiques et lieux de production sont définis aux art. 1 à 12b du Règlement sur les vins vaudois. L'Office des vins vaudois (OVV) en présente une carte géographique sur son site.

Site de l'OVV

Liste des cépages admis pour l'AOC

Liste des cépages admins à l'AOC
 (PDF, 21 Ko)

Commission de dégustation des vins AOC

Directive sur l'organisation et le fonctionnement de la commission de dégustation des vins AOC (PDF, 24 Ko)

Haut

Grand Cru (GC)

Cette mention est réservée aux vins bénéficiant d'une mention de lieu de production ou de commune et issus au moins à 90 % de raisins récoltés sur le lieu de production ou la commune, et à 10 % au plus de raisins provenant d'un autre lieu de production de la même région viticole. Ces vins doivent notamment provenir de vendanges dont la teneur naturelle en sucre est supérieure de 5 degrés Oechslé aux minima prévus à l'art. 18 du Règlement sur les vins vaudois. L'article 43 règle les définitions du Grand Cru.

Haut

Premier Grand Cru

La mention Premier grand cru est réservée aux vins vaudois qui bénéficient d'une mention particulière (clos, château, abbaye, domaine ou nom cadastral) ou d'un lieu-dit dont ils sont issus.

L'emploi de cette mention n'est possible que sur autorisation délivrée par la Commission des Premiers grands crus.

Bases légales

Directive du 14 février 2013 sur l'organisation et le fonctionnement de la Commission des Premiers grands crus (PDF, 24 Ko)

Règlement sur les vins vaudois (RVV), art. 44 à 55.

Directive du 20 décembre 2012 sur les vins de la décennie (PDF, 1,23 Mo)

Directive du 20 décembre 2012 sur la dégustation d'agrément annuelle (PDF, 660 Ko)

Haut

Désignations particulières

Le pouvoir décisionnel appartient à la Commission de désignation pour les mentions suivantes : communales, clos, château, abbaye, domaine, nom cadastral.

La Direction générale de l'agriculture, de la viticulture et des affaires vétérinaires (DGAV) assume le secrétariat de la commission. C'est à lui que les requêtes doivent être adressées.

Les dossiers doivent contenir les pièces suivantes :

La Commission perçoit un émolument de Fr. 300.- à Fr. 2'000.-- pour ses décisions, frais éventuels d'expertise non compris.

Haut

Partager la page