Bois mort

Les arbres morts peuvent provoquer une sensation de désordre et de non entretien des forêts. Mais les vieux arbres et le bois mort sont un indicateur d'un écosystème forestier en bonne santé. Ils favorisent la diversité des espèces, notamment les lichens, les champignons, les insectes, les mousses et les oiseaux cavernicoles. Ils procurent gîte et couvert à de nombreuses espèces animales et servent de substrat aux champignons. Il existe cependant encore d’autres raisons pourquoi la forêt a besoin de bois mort et de vieux arbres:

Champignons
Champignons (©R. Bütler)
Rosalie des Alpes
Rosalie des Alpes (©R. Bütler)
Pic Tridactyle
Pic Tridactyle (©R. Bütler)
Régénération naturelle sur un arbre mort couché
Régénération naturelle sur un arbre mort couché (©T. Reich)

Le bois en décomposition est essentiel à la régénération naturelle des forêts de résineux de montagne. En concurrence avec des plantes herbacées, l'épicéa notamment se régénère sur les souches et les troncs couchés sur le sol.

Un tronc couché a stoppé cet énorme bloc rocheux
Un tronc couché a stoppé cet énorme bloc rocheux (©U. Wasem)

Les arbres morts sur pied et les vieux arbres peuvent protéger pendant longtemps contre les chutes de pierres et les avalanches, tandis qu’une nouvelle génération d’arbres voit le jour et assure petit à petit son rôle protecteur dans de nombreux cas.    

Salamandre tachetée sur une souche pourrie
Salamandre tachetée sur une souche pourrie (©R. Bütler

De par sa structure spongieuse, le bois mort au sol constitue un réservoir d’eau pour divers végétaux tels les mousses ou les jeunes arbres. En outre, des amphibiens, des mollusques ou encore des insectes profitent de l’humidité qui règne en permanence dans et sous le bois mort de gros diamètre.   

Bois mort en décomposition
Bois mort en décomposition (©R. Bütler)

Une partie du carbone stocké dans le bois mort est progressivement intégré dans le sol durant le processus de décomposition du bois, contribuant ainsi au maintien de la fertilité des sols forestiers.    

Des arbres morts couchés dans l'eau favorisent l'écomorphologie, les poissons n'étant pas les seuls à en profiter
Des arbres morts couchés dans l'eau favorisent l'écomorphologie, les poissons n'étant pas les seuls à en profiter (©R. Bütler)

Un arbre mort est une richesse importante pour les biotopes aquatiques. Il améliore l’écomorphologie des cours d’eau offrant aux poissons et à d’autres espèces animales une protection contre les prédateurs. La présence en abondance de bois mort représente toutefois un risque d’obstruction dans les cours d’eau.  

Les forêts et les arbres appartiennent à notre patrimoine culturel et naturel. Ils étaient autrefois de mystérieux endroits, le royaume des arbres de la liberté et de la justice ou encore une source d'alimentation indispensable pour les êtres humains et les animaux. Aussi les arbres peuplent-ils souvent les mythes, légendes, chants et poèmes.

Vieux châtaignier remarquable
Vieux châtaignier remarquable (©R. Bütler)
Vieil arole vénérable
Vieil arole vénérable (©R. Bütler)
Hêtre centenaire dans un pâturage boisé
Hêtre centenaire dans un pâturage boisé (©R. Bütler)

Partager la page