Décès de Pierre Keller

Communiqué du Conseil d'Etat

Publié le 8 juillet 2019

Le Conseil d'Etat du Canton de Vaud a appris avec chagrin le décès de Pierre Keller, ancien directeur de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) de 1995 à 2011. Personnalité incontournable dans le canton, il a été graphiste et professeur de dessin avant de faire rayonner l’ECAL au-delà de nos frontières. Malgré la maladie, Pierre Keller était encore très actif et siégeait notamment au sein du comité de pilotage de PLATEFORME 10. Ce natif de la Côte aura marqué la culture du canton, mais aussi le monde du vin en tant que président de l’Office des vins vaudois jusqu’au début de cette année. Avec sa disparition, le Canton perd l’un de ses plus flamboyants ambassadeurs.

Partager la page

Il aurait pu vivre à New York, Milan ou Shanghai mais Pierre Keller, né à Gilly en janvier 1945, a toujours été très attaché à son canton de Vaud. Cet artiste, d’abord graphiste (il a obtenu son diplôme à l’Ecole cantonale des beaux-arts et d’arts appliqués de Lausanne en 1965), a représenté non seulement son canton, mais aussi la Suisse dans de nombreuses rencontres culturelles comme la Biennale de l’affiche de Varsovie ou la Biennale internationale de Sao Paulo en 1983. Devenu photographe, peintre et sculpteur, il est aussi éditeur, consultant en art et organisateur. Mais c’est le dessin qu’il enseigne au Collège d’Aigle et au Gymnase du Bugnon à Lausanne avant de prendre la tête de l’ECAL en 1995. Il va donner à cette école une impulsion dont les effets se ressentent aujourd’hui encore. Au travers de nombreux workshops, ce voyageur infatigable fait connaître l’institution au niveau international et fait venir de grands noms à Lausanne.

Son carnet d’adresse le rend aussi unique. Très actif dans le monde de la musique, ce trompettiste siège au conseil de Fondation du Montreux Jazz Festival et convainc David Bowie ou Keith Hearing d’en dessiner l’affiche. Volontiers provocateur, énergique et avec un sens du contact hors du commun, il a aussi mis son réseau et ses talents de négociateur à profit pour la promotion des vins vaudois pendant huit années.

Ses capacités de fédérateur, de catalyseur et d’entrepreneur ont été saluées tout au long de sa carrière par de nombreux prix et reconnaissances. Officier des Arts et des Lettres de la République française, Pierre Keller est nommé professeur titulaire à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en 2004. Deux ans plus tard, il reçoit le Prix du rayonnement de la Fondation vaudoise pour la culture et en 2007 il est nommé Docteur Honoris Causa de la European University de Barcelone et distingué par le prestigieux Merit Design Preis Schweiz. En 2009, il reçoit le Prix de Lausanne en remerciement de sa contribution au rayonnement de la ville puis, en 2011, le mérite culturel de reconnaissance de la ville de Renens. Et cette liste n’est pas exhaustive.

Enfin, le Canton de Vaud a pu compter sur Pierre Keller a plusieurs reprises. En lui confiant par exemple de 1988 à 1991 l’organisation du 700e anniversaire de la Confédération. Il a aussi été constituant radical au début du siècle. En 2009, il contribue encore à l’installation de l’ECAL dans son nouveau bâtiment industriel à Renens et, ces dernières années, il a contribué au développement de PLATEFORME 10.

Le Conseil d’Etat tient à lui rendre hommage pour tout ce qu’il a apporté à l’ECAL, au Canton et à la culture de notre région en général. Le gouvernement vaudois exprime ses sincères condoléances à la famille, aux proches et aux amis du disparu.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponible sur les pages suivantes:

Partager la page