Information au public et promotion des transports publics

Communiqué de presse

Publié le 27 juin 2019

Pollution de l’air à l’ozone

La Suisse romande connaît actuellement un épisode de pollution atmosphérique due aux concentrations élevées d’ozone. Le seuil d’information de 180 μg/m³ a été franchi sur différents sites de mesure romands, notamment dans les cantons de Vaud et Genève. En conséquence, le Canton de Vaud, conjointement aux autres cantons romands, émet des recommandations de protection à l'attention de la population et lance une action de promotion des transports publics.

Partager la page

Les conditions météorologiques actuelles, associées aux émissions polluantes, entraînent de fortes concentrations d’ozone. Depuis le début de la semaine, ces concentrations franchissent la norme de 120 mg/m³ fixée dans l’ordonnance sur la protection de l’air (OPair) et elles viennent de dépasser le seuil d’information de 180 mg/m³ défini par la Conférence suisse des directeurs cantonaux des travaux publics, de l’aménagement du territoire et de l’environnement (DTAP). Sur le territoire vaudois, des valeurs de 190 mg/m³ et 207 mg/m³ ont notamment été mesurées par les stations cantonales de surveillance de la qualité de l’air qui se trouvent à Lausanne et Morges.

L'ozone est un oxydant puissant qui peut irriter les voies respiratoires. Par ailleurs, en cette période de canicule, la pollution de l’air est un facteur aggravant pouvant affecter la santé de la population. Le Canton de Vaud émet des recommandations sanitaires, en particulier aux personnes les plus sensibles à la pollution, à savoir les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes âgées, les personnes actives à l'extérieur, ainsi que les personnes souffrant de maladies chroniques et en particulier de pathologies cardiaques et respiratoires. Les recommandations contiennent aussi des conseils qui permettent à chaque individu d’adopter un comportement responsable qui aide à réduire la pollution de l’air.

En parallèle, le Canton de Vaud lance, en coordination avec le canton du Valais, une action qui vise à contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air en encourageant l’utilisation des transports publics et, de manière plus globale, à favoriser le transfert modal. Un bon de 20 francs est ainsi proposé aux résidants des deux cantons sur l’achat d’un abonnement demi-tarif « Découverte » valable deux mois (13 fr. au lieu de 33 fr.). Ce bon, à échanger dans les cinq jours à un guichet de gare, sera inséré dans l’édition du 28 juin du journal « 24 heures » et téléchargeable immédiatement sur le site internet de l’Etat de Vaud (www.vd.ch/air).

La qualité de l’air peut être suivie en temps réel avec l’aide de l’application « airCHeck », disponible gratuitement sur App Store ou Google Play.

Annexe : Avis de pollution du 27 juin 2019

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements

  • DTE, Direction générale de l'environnement, Clive Muller, chef de la division Air, climat et risques technologiques,
    021 316 43 78
  • DIRH, Direction générale de la mobilité et des routes, Stéphanie Manoni, responsable mobilité durable,
    021 316 70 84
  • DSAS, Direction générale de la santé, Dre Isabelle Rossi, médecin cantonal adjointe,
    021 316 44 51

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponible sur les pages suivantes:

Partager la page