Une sécurité discrète et une mobilité performante au profit des JOJ 2020

Communiqué de presse

Publié le 22 janvier 2020

Du 8 au 22 janvier 2020, la sécurité et la mobilité des Jeux olympiques de la jeunesse ont été coordonnées depuis le poste de commandement de la Blécherette sous l’égide de l’État-major cantonal de conduite avec l’engagement de tous les partenaires sécuritaires. Aucun événement grave impliquant des athlètes, des écoliers, des spectateurs ou des membres de l’organisation n’est venu ternir ces compétitions.

Partager la page

Au terme des JOJ 2020, Denis Froidevaux, chef de l’État-major cantonal de conduite (EMCC) en charge du dispositif de sécurité et de mobilité a exprimé sa satisfaction d’avoir assuré une sécurité et une mobilité modulable, efficiente et adaptée : « Souple, léger, mobile, le dispositif de sécurité et de mobilité des JOJ aura été à la hauteur de l’esprit des Jeux olympiques de la jeunesse, fait pour les jeunes et par les jeunes ». Condition sine qua non pour qu’une manifestation d’une telle ampleur se déroule de manière sereine et festive, la sécurité aura su se faire discrète, efficace et répondant à toutes les situations. Quant au concept de mobilité, il a répondu à toutes les attentes, garantissant en cela une mobilité douce et respectueuse de l’environnement, le 80% des représentants des délégations ayant utilisé les transports publics. Toutes les situations ont été maîtrisées, y compris l’accueil de 80'000 élèves parfois dans des conditions météo et environnementales délicates.

Pour garantir les prestations de sécurité, près de 360 femmes et hommes ont été engagés chaque jour sur l’ensemble des sites.

Le dispositif médico-sanitaire comprenant des professionnels de la santé (médecins, infirmiers, ambulanciers et sanitaires) avec l’appui de l’armée à hauteur de 27 militaires par jour a pris en charge à ce jour 584 patients, dont 235 athlètes pour des blessures légères dans presque tous les cas. 45 patients ont été évacués soit en hélicoptère par la REGA soit en ambulance.

La protection civile avec 110 personnes engagées par jour a assuré des prestations d’aide à la conduite, de régulation de la circulation, de contrôle d’accès, de montage, et de surveillance d’installations, ainsi qu’en matière de logistique. Les ORPC des districts d’Aigle, Jura-Nord vaudois, Lausanne, Ouest lausannois et le détachement cantonal de la PCI ont été engagés. Le personnel de la Direction générale de la mobilité et des routes a assuré la viabilité des axes routiers vers les sites des jeux en particulier les 17 et 18 janvier avec l’engagement de 45 engins de déneigement. L’ECA et les SDIS des différentes régions ont pu assurer leurs missions avec les moyens habituels, aucun n’événement ne concernant les jeux. L’organisateur a confié la sécurité et le contrôle d’accès à certains sites dont le village olympique au Vortex à la société Securitas avec l’engagement de plus 40 agents par jour.

La Police cantonale a assuré ses différentes missions en étroite collaboration avec la Police municipale de Lausanne et les autres polices communales du canton, ainsi qu’avec la Gendarmerie nationale française sur le site des Tuffes et la Police intercommunale des Dents du midi pour celui de Champéry. Chaque jour entre 30 et 90 policiers étaient engagés au profit de la sécurité des JOJ. Malgré la forte affluence des visiteurs sur les différents sites du canton de Vaud, lors des cérémonies tant au Flon qu’à la Vaudoise Arena ou lors des manifestations en marge de Lausanne 2020, la police n’a constaté aucun effet sur la criminalité. Seuls quelques vols simples et vols à la tire ont fait l’objet de plaintes pénales.

La conduite et la coordination des partenaires engagés dans le domaine Security et Safety ont été assurées par l’EMCC, avec 7 collaborateurs par jour, depuis le Poste de commandement du Centre de la Blécherette au Mont-sur-Lausanne. Les liaisons avec les PC des sites se faisaient par visioconférence plusieurs fois par jour afin d’avoir en permanence une vision complète de la situation sécuritaire.

En conclusion Denis Froidevaux constate  qu’une nouvelle fois le canton de Vaud, en partenariat avec les cantons du Valais et des Grisons ainsi que la France, a su relever le défi sécuritaire et de mobilité d’un événement de grande ampleur, et ce avec succès. Ce savoir-faire s’appuie sur l’excellente collaboration entre partenaires sécuritaires ainsi qu’avec l’organisateur, et sur une intelligence collective, éprouvé maintenant depuis de nombreuses années.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements

  • DIS, Denis Froidevaux, chef de l’Etat-major cantonal de conduite,
    079 771 83 54
  • Jean-Christophe Sauterel, chef communication EMCC, Cellcom coronavirus VD,
    079 705 29 91

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponible sur les pages suivantes:

Partager la page