Accès à la culture: près de 30'000 enfants et jeunes bénéficiaires en cinq ans

Publié le 29.06.2022 - Catégorie: Culture et Formation

La sensibilisation à la culture et la médiation culturelle pour toutes et tous dès le plus jeune âge figurent parmi les missions fondamentales de l’État et sont inscrites dans le cadre légal cantonal en matière de culture. Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) est activement engagé dans la défense du rôle et de la place de la culture à l’école. Il livre aujourd’hui une brochure rétrospective et un film retraçant l’action menée par la structure Culture-École de son Service des affaires culturelles (SERAC) au cours de la présente législature. Le bilan a de quoi réjouir : près de 30'000 enfants et jeunes bénéficiaires directs des actions menées, près de 100 interventions d’actrices et acteurs culturels professionnels en classe ou encore 15 projets collaboratifs réalisés avec 680 élèves.

En 2019, plus de deux tiers des parents vaudois (68%) d’enfants de moins de 18 ans indiquaient les avoir accompagnés au musée, au théâtre, à un concert de musique classique, à l’opéra ou un spectacle de danse au cours de l’année [1]. L’école figurait en deuxième position des prescripteurs de culture avec une proportion quasi égale (67%) [2]. C’est dire l’importance de cette dernière au sein d’une action publique visant à garantir la démocratisation culturelle. En collaboration avec la Direction générale de l’enseignement obligatoire et de la pédagogie spécialisée (DGEO), la Direction générale de l’enseignement postobligatoire (DGEP) et la Haute école pédagogique Vaud (HEP), le SERAC promeut le rapprochement entre milieux scolaire et culturel depuis plus de 17 ans par l’intermédiaire d’une structure spécifiquement dédiée.

Dès 2017, Culture-École (précédemment baptisée École-Musée) a réorienté ses missions afin de répondre aux besoins émanant du terrain sur trois axes de travail : renforcement de la promotion des activités culturelles pour les écoles, encouragement et soutien aux projets artistiques ainsi que participatifs en milieu scolaire et développement d’un centre de compétences en matière de médiation culturelle. Alors que la législature se termine, la structure publie une brochure présentant en détail ses activités ainsi que les évolutions intervenues ces cinq dernières années. La publication s’accompagne d’un film portant sur le projet pilote cantonal « Les Argonautes ».

Des dispositifs pour chaque niveau d’enseignement, une évolution à l’écoute du terrain

Lancé en 2010, le Passculture est une mesure d’accessibilité financière (accès à 8 francs dans une quarantaine de lieux partenaires) visant à inciter tout jeune ou personne en formation postobligatoire à fréquenter les lieux culturels vaudois. Un renforcement du pilotage du dispositif, intégrant deux représentants de la formation professionnelle, a permis dès 2019 de simplifier son utilisation, de développer son cercle de partenaires et d’augmenter sa visibilité grâce à une nouvelle identité visuelle. Près de 20’000 billets ont été vendus entre 2017 et 2022. L’action spéciale « Le printemps du Passculture », activée à deux reprises l’an passé afin de soutenir les jeunes ainsi que le secteur culturel au cours de la crise liée au COVID-19, a par ailleurs proposé ponctuellement un accès gratuit. Cette dernière sera reconduite sur l’entier de l’année scolaire 2022-2023.

Depuis 2018, un appel à projets intitulé « La culture, c’est classe ! » permet d’encourager et de soutenir l’intervention d’artistes dans les classes de la scolarité obligatoire (1P-11S) et la coconstruction de projets artistiques. Les artistes associés aux projets retenus reçoivent chacune ou chacun une enveloppe de 5000 francs. 15 projets, bénéficiant directement à plus de 680 élèves, ont ainsi vu le jour. Le prochain appel 2022-2023, ouvert du 22 août au 9 octobre 2022, bénéficiera de 30'000 francs supplémentaires (50'000 francs au total).

Mise sur pied pour la première fois en 2020, la « Rencontre Culture-École » a lieu chaque année à la rentrée scolaire. Elle vise à faciliter les échanges entre le corps enseignant et des actrices et acteurs culturels vaudois dans une atmosphère conviviale. Dès la rentrée 2022-2023, elle sera doublée d’un événement spécifiquement destiné aux enseignantes et enseignants du postobligatoire.

Les Argonautes : un projet pilote cantonal en faveur de la médiation en milieu scolaire

L’accès à la culture peut varier d’un établissement à un autre. Afin de tenter d’apporter une solution concrète à cette situation et tendre à l’implantation de l’éducation culturelle la plus égalitaire possible, le Canton, grâce à une collaboration soutenue entre SERAC, DGEO et HEP, a déployé entre 2019 et 2022 le projet pilote « Les Argonautes » (terme emprunté à la mythologie grecque) dans sept établissements de la scolarité obligatoire. L’équipe, formée d’enseignantes et d’artistes, avait carte blanche pour réaliser des projets artistiques au sein des lieux de formation tout en affinant la fonction de la médiation culturelle en milieu scolaire. 116 activités ont ainsi bénéficié à 10'142 élèves dont des ateliers « Slams » avec le slameur Narcisse, un atelier réflexif « Au fait, c’est quoi l’art ? » portant sur la signification de l’art ou la mise en musique par des professionnelles et professionnels d’histoires coconstruites par des élèves de 1 à 6P grâce au projet « Il était une fois ».

La phase pilote, imaginée et pilotée par Culture-École, a été unanimement bien accueillie et a permis de tirer des constats sur le métier de médiatrice et de médiateur culturel en milieu scolaire. Elle a également permis de démontrer les bénéfices directs et indirects chez les élèves ainsi que l’importance de la culture et de la créativité au sein de l’école.

 


[1] Brochure « Les pratiques culturelles dans le canton de Vaud en 2019 », réalisée par Statistique Vaud en collaboration avec le Service des affaires culturelles (SERAC), chapitre « Participation des enfants », p.40

[2] Ibid., p. 40

Partager la page