Détail fiche emploi

N° fiche 326
Autres appellations
  • Inspecteur-trice de police de sûreté
  • Inspecteur-trice de police judiciaire
  • Enquêteur-euse
Catégorie
Emploi-type
Branche d'activité
  • Les métiers de la sécurité publique
Famille professionnelle
  • Sûreté
Exemple de lieux d'exercice
  • PolCant
Mission

Il ou elle effectue principalement un travail d'investigation, de contrôle, d'intervention et de rédaction sur le plan judiciaire, voire sur le plan administratif lorsque des infractions, délits ou crimes ont été commis. Il ou elle intervient sur l'ensemble du territoire cantonal (sur commission rogatoire, en dehors des frontières cantonales). Il ou elle recherche des renseignements à l'intention de la justice, au besoin par infiltration. Il ou elle agit par délégation des magistrats. Il ou elle identifie et interpelle les personnes suspectes ou faisant l'objet d'un mandat d'amener. Il ou elle est appelé-e à collaborer avec les autres polices suisses et étrangères.

Activités essentielles

En fonction de l'affectation, il ou elle œuvre dans les domaines suivants :

Infractions contre le patrimoine
Traiter toute affaire de vol, cambriolage, incendie, dommage à la propriété, etc.

Crimes et délits contre l'intégrité physique
Traiter toute affaire d'assassinat, lésions corporelles, hold-up, enlèvement, menace, etc.

Lutte contre la consommation et le trafic de stupéfiants
Identifier les fournisseur-euse-s.
Interpeller les trafiquant-e-s en rue.
Maîtriser et exploiter les systèmes de surveillance technique.
Infiltrer les réseaux d'approvisionnement.

Infractions commises par des mineurs
Prendre en charge tous les auteur-trice-s d'infractions de moins de 12 ans.
Intervenir en milieu institutionnel (18 ans) et scolaire (16 ans) (prévention et répression).

Infractions aux mœurs
Auditionner les victimes (de viols, incestes, maltraitance, pédophilie…), en présence de caméras et de psychologues.
Surveiller et intervenir dans le milieu et les réseaux de la prostitution.

Criminalité économique
Identifier les auteur-trice-s d'escroqueries, d'abus de confiance, etc. par l'analyse de bilans, de comptes bancaires, etc. relatifs à des personnes physiques et morales.

Criminalité informatique
Intervenir en milieu informatique (soustraction et destruction de données, loi sur les droits d'auteur, etc.).

Criminalité organisée
Identifier les membres d'organisations criminelles.
Remonter les flux financiers provenant d'activités illicites en vue de confiscations (blanchiment).

Sécurité de l'Etat
Rechercher le renseignement en milieu extrémiste.
Protéger les personnalités.
Analyser et anticiper les risques d'atteinte à l'ordre public.

Statut des étrangers
Contrôler la situation administrative des personnes.
Organiser et exécuter les renvois de requérant-e-s débouté-e-s, de criminel-le-s, etc.

Identité judiciaire
Fixer l'état des lieux du délit et en esquisser les plans.
Rechercher, relever et prélever, sur les lieux de délits ou de crimes, sur les personnes impliquées (cadavres, auteurs, victimes…) des traces et indices de toute sorte par le biais de moyens techniques.
Se saisir de tout document, objet ou élément utile à l'enquête Exploiter les éléments techniques par la maîtrise d'outils spécifiques.

Coordination judiciaire
Analyser les délits au niveau cantonal et intercantonal (collaboration entre polices).
Proposer des mesures de lutte contre les phénomènes sériels.
Appuyer les enquêteur-euse-s par l'exploitation des outils de l'analyse criminelle.

Surveillance
Recueillir tout renseignement sur l'activité de criminel-le-s au profit des enquêtes par l'engagement de moyens spécifiques (planque, filature, photographie, etc.).

Compétences
  • Capacité d'analyse et de synthèse
  • Capacité d'adaptation et flexibilité
  • Capacités rédactionnelles
  • Ecoute et communication
  • Esprit de décision et détermination
  • Sens des responsabilités et éthique du service public
Titres requis
  • Bachelor
  • Brevet / Diplôme (ES)
Contexte

L'inspecteur-trice de police travaille en civil, seul-e ou en petite équipe.

Il ou elle est armé-e et intervient sur des lieux variés (bureaux et laboratoires de police, rues, gare, domiciles de particuliers…) pouvant comporter une part de risque.

Il ou elle doit faire preuve d'une grande disponibilité et est appelé-e à travailler de nuit, le week-end et les jours fériés.

Il ou elle est tenu-e au secret de fonction/de l'enquête et a un devoir de réserve (sanction pénale).

Il ou elle est confronté-e à des situations émotionnellement pesantes, voire dramatiques.

Domaine bourse de l'emploi
  • Sécurité
Liens vers la grille des fonctions
  • 103 Sûreté I
Statut du document

Dans la même famille professionnelle

 
N° fiche

Retour

Partager la page

Partager sur :