Accident de travail à Gollion

Publié le 06.09.2022

Mardi 6 septembre 2022, des astreint·e·s de la Protection civile était mobilisé·e·s pour une journée de formation continue aux moyens légers d’extinction sur le site de Gollion. Lors d’un exercice et pour des raisons que l’enquête devra déterminer, un instructeur et deux astreints ont été blessés par la projection de flammes. Les deux astreints ont été grièvement brûlés. Tous ont été acheminés au CHUV en ambulance après avoir été médicalisés par le personnel médical du SMUR.

Mardi 6 septembre, vers 11h15, un accident de travail s’est produit à Gollion, sur le site du Centre cantonal d’instruction de la protection civile vaudoise. Une formation continue de lutte contre les incendies y est organisée durant deux semaines pour former les astreint·e·s aux petits moyens d’extinction. En fin de matinée, un groupe de 15 astreint·e·s s’exerçait sous la conduite d’un instructeur. Durant l’exercice et pour des raisons que l’enquête devra déterminer, l’instructeur et deux des astreints ont été blessés par la projection flammes. Les deux astreints, des ressortissants suisses de 26 et 20 ans, domiciliés respectivement dans la Broye et sur la Côte, ont été grièvement brûlés. Ils ont été médicalisés par l’équipage du SMUR puis acheminés au CHUV en ambulances. L’instructeur, un ressortissant suisse de 57 ans, domicilié dans le Lavaux, a été acheminé au CHUV en ambulance. Un soutien psychologique a été mis en place, par la direction de la Protection civile vaudoise, pour toutes les personnes qui en ressentaient le besoin.

La procureure de service a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances exactes de cet accident. Le Ministère public a confié les investigations aux intervenant·e·s de la gendarmerie mobile, avec l’appui des inspecteurs de la brigade de police scientifique. 

Cet événement a nécessité l’engagement de 2 patrouilles de la gendarmerie mobile dont une mixte gendarmerie/police de l’Ouest lausannois, des inspecteurs de la brigade de police scientifique de la police de sûreté vaudoise, de trois ambulances (USR & Nord vaudois St-Loup) et d’un équipage du SMUR Morges. 

Partager la page