Histoires de Oin-Oin

Les Cahiers de Oin-Oin, 1954 - BCUL

Histoires de Oin-Oin

"Le garde-pêche interpelle Oin-Oin qui pêche la truite dans le Rhône:
- Votre compte est bon. Vous ne saviez donc pas que la pêche était fermée ?
Oin-Oin sourit de toutes ses dents:
- Ah ! Elle est fermée. Je comprends maintenant pourquoi je n’attrapais rien."

Avant les histoires de Oin-Oin, il y a eu semble-t-il un vrai Oin-Oin, un certain Amédée-Célestin Ro[u]ssillon né avec un bec de lièvre et un parler très nasal. Ses "ouais" devenus "oin" lui ont forgé un nom. Originaire de Carouge installé à La Chaux-de-Fonds, le vrai Oin-Oin avait le sens de la répartie.

Comme on prête aux riches, on lui a attribué nombre de bons mots. Dans les années 1950-70, on pouvait participer aux blagues par concours. Pour E. Gardaz, Oin-Oin est celui qui offre "la revanche et le dernier mot." (Cabédita, p. 15). Si les histoires de Oin-Oin ont irrigué toute la Suisse romande, elles ont trouvé un ancrage à la Radio romande (et dans l’accent vaudois) grâce à Claude Blanc et Emile Gardaz (1962-1977).

En perte de vitesse réelle depuis que les blagues ne sont plus relayées par une émission de radio.

Dans le canton de Vaud

Lausanne à cause de la Radio romande. Mais toute la Suisse romande en réalité et même la Haute-Savoie

A voir et écouter

En Suisse et ailleurs

Suisse romande et France voisine (Haute-Savoie)

En relation

Oin Oin primé en 2012

Les Cahiers de Oin-Oin - BCUL
Oin-Oin n'est pas épargné par les vicissitudes du mariage, photo: D. Rufener - TSR, 03.03.1973
De gauche à droite: E. Gardaz, C. Blanc, A.-L. Zambelli

Bibliographie

Le retour de Oin-Oin. C’est comme une fois y avait…, Introduction d’Emile Gardaz, Yens-sur-Morges, Cabédita, 2002 [1973].

Les cahiers de Oin-Oin, Lausanne, Belperroud éd., n°1-8, 1950-1954.

Les cahiers de Oin-Oin, Lausanne, Belperroud éd., n°1-10, 1964.

ZENDALI, Michel, « La vraie histoire de Oin-Oin, héros romand », in Le Nouveau Quotidien, 28.12.1993.

Oin-Oin sur CD

Partager la page