Forêts protectrices et protection de la forêt

Les forêts offrent depuis toujours la meilleure protection dans les Alpes. La législation sur les forêts reflète d’ailleurs cette fonction majeure. En édictant la loi sur la police des forêts en 1876, la Confédération a posé les premières bases légales visant à protéger et assainir à grande échelle les forêts de montagne, qui étaient alors surexploitées en maints endroits, afin de prévenir certains dangers naturels. Aujourd’hui encore, la Confédération accorde la priorité aux forêts protectrices et encourage leur entretien.  

Protection de la forêt lors d'une chute de pierre

Les forêts de protection du canton de Vaud

Un cinquième des forêts du canton de Vaud offrent une protection efficace contre des dangers naturels tels que les avalanches, les chutes de pierres, les glissements de terrain, les laves torrentielles et les crues.

Elles protègent les personnes, les voies de communication et d'autres infrastructures en empêchant le déclenchement d'une catastrophe ou en en réduisant les effets (p. ex. en atténuant l'énergie recelée par les chutes de pierres). 

La forêt offre sa protection à grande échelle et protège simultanément contre différents types de dangers naturels. Toutefois la croissance des arbres et la dynamique des peuplements ne permet d'influencer l'effet de la forêt qu'à moyen ou long terme.

Un investissement important pour l'avenir

En 2005, l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage a publié un classeur de recommandation sur la gestion durable des forêts de protection. Ce document, sert aujourd'hui de référence pour la mise en oeuvre de la convention-programme "forêts de protection" que le canton a signé avec la Confédération.

Afin d'accompagner les mesures de gestion conduites par les forestiers du canton de Vaud, le service des forêts, de la faune et de la nature organise des journées de perfectionnement à l'attention du corps forestier.

 

Entretien de forêt de protection

Partager la page