Détail fiche emploi

N° fiche 176
Autres appellations
  • Conseiller-ère éducatif-tive
  • Assistant-e social-e - inspecteur-trice délégué-e à l'hébergement
  • Assistant-e social-e chargé-e d'évaluation
Catégorie
Emploi-type
Branche d'activité
  • Les métiers de l'intervention sociale
Famille professionnelle
  • Encadrement
Exemple de lieux d'exercice
  • OAJE
  • DGEJ
Mission

L'évaluation des milieux d'accueil concerne quatre domaines distincts : les institutions d'éducation spécialisée, les familles d'accueil, l'adoption et l'accueil collectif et familial de jour.

Il ou elle s'assure de la qualité de la prise en charge des milieux d'accueil institutionnel et familial par une évaluation continue. Il ou elle participe également à la réflexion sur les mesures prises ou à prendre afin de promouvoir la qualité de la prise en charge socio-éducative.

Il ou elle est chargé-e d'établir, dans le cadre général de la protection des mineurs, des évaluations de situations en vue d'adoption. Il ou elle conçoit et met en place des plans d'actions et d'interventions, selon l'évolution des démarches.

Activités essentielles

Contrôle de la qualité des prestations
Développer une connaissance approfondie des structures d'accueil institutionnel et familial par des visites, des entretiens et de la documentation.
Participer aux processus d'octroi, de renouvellement ou de retrait d'autorisations.
Evaluer la qualité de l'accueil, de la prise en charge et des prestations socio-éducatives, ainsi que de l'assise financière au niveau organisationnel, dans le respect du cadre législatif.
Fixer des objectifs d'amélioration en collaboration avec les partenaires concernés et en assurer le suivi.
Elaborer les rapports d'évaluation du lieu d'accueil et en transmettre les conclusions aux instances concernées.

Promotion de la qualité des prestations
Participer à une réflexion continue sur les structures d'accueil et de prise en charge et participer, le cas échéant, aux négociations financières.
Suivre l'évolution des besoins, travailler à l'adaptation et à l'adéquation des ressources institutionnelles ainsi que de celles du réseau des familles d'accueil ; apporter soutien et appui, garantir le pilotage courant des prestations.
Etudier de nouveaux modes d'accueil, initier et soutenir les nouveaux projets jusqu'à leur réalisation.
Etre référent-e cantonal-e de types de prestations ; coordonner les travaux au plan d'une région DGEJ.

Adoption (DGEJ)
Informer et conseiller toute personne désirant adopter un enfant.
Enquêter en vue de l'octroi de l'autorisation d'accueil d'un enfant en vue d'adoption et en vue d'adoption par la conjointe ou le conjoint.
Etablir des préavis pour l'octroi de l'autorisation d'accueil d'un enfant en vue de l'adoption.
Exercer une surveillance socio-éducative au profit des enfants placés en vue d'adoption.
Rechercher les origines de l'enfant.

Accueil familial ou collectif de jour, au sens de la LAJE (OAJE)
Procéder à l'analyse des demandes d'autorisation relevant de la compétence de l'OAJE, en application des cadres de référence et référentiels de compétence et élaborer les projets de décision.
Assurer la surveillance régulière des structures d'accueil de jour.
Pour l'accueil familial de jour, assurer la coordination et la cohérence à l'échelon cantonal.

Relations internes et externes
Orienter les partenaires lors de demandes d'information, les soutenir et les conseiller le cas échéant.
Assurer une offre suffisante en matière d'accueil pour mineurs en danger dans leur développement, en particulier pour l'accueil d'urgence (DGEJ).
Assurer la médiation entre les différents partenaires en cas de conflits.
Promouvoir et entretenir des contacts réguliers avec les milieux concernés et les différents services de l'Etat de Vaud.

Compétences
  • Capacité d'analyse et de synthèse
  • Capacités rédactionnelles
  • Ecoute et communication
  • Leadership
  • Maîtrise de soi et gestion du stress
  • Organisation et gestion de son temps
  • Orientation client
  • Sens des responsabilités et éthique du service public
Titres requis
  • Bachelor
  • Brevet / Diplôme (ES)
  • Master
Contexte

Le/la chargé-e d'évaluation de milieux d'accueil agit conformément aux bases légales (cantonales et fédérales), aux directives et à la politique générale du service.

Le/la chargé-e d'évaluation des milieux d'accueil de l'Unité de pilotage des prestations éducatives contractualisées (UPPEC) est responsable de la surveillance et du contrôle des prestations fournies par les institutions éducatives avec lesquelles le SPJ a passé un contrat de prestations. Il ou elle exerce également la surveillance et le contrôle des prestations délivrées par les familles d'accueil. Outre la conformité aux exigences légales nécessaires à l'autorisation, elle ou il veille à ce que les prestations délivrées correspondent aux prestations définies contractuellement et collabore à l'évolution de l'offre en matière de prestations éducatives contractualisées pour répondre aux besoins des Offices régionaux de protection des mineurs.

Le/la chargé-e d'évaluation pour l'adoption du SPJ et le/la chargée d'évaluation des milieux d'accueil de l'Office de l'accueil de jour des enfants (OAJE) est responsable soit de l'évaluation des candidatures à l'adoption, soit en vue d'autorisation, et de la surveillance des structures d'accueil collectif de jour ou de veiller à la cohérence au plan cantonal de l'exercice du régime d'autorisation et de surveillance de l'accueil familial de jour exercé par les communes ou associations de communes. Cela comprend notamment la capacité à vérifier l'adéquation à la fois de la structure financière et administrative (obligation légale) et l'observation des capacités de gestion de la direction de la structure et la qualité de l'encadrement pédagogique éducatif.

L'exercice de cet emploi-type requiert de nombreux déplacements permettant de maintenir le contact avec les milieux de pratique. Conformément à l'Ordonnance fédérale, la surveillance comprend une large part de conseils pour remédier aux dysfonctionnements observés et les compétences relationnelles nécessaires pour produire une dynamique de changement.

Tendances et facteurs d'évolution

L'éventail des prestations et des interventions se diversifie en fonction de l'évolution du contexte légal, politique, social, médical, familial, économique, culturel, professionnel et démographique.

Une formation complémentaire, en principe en cours d'emploi, viendra en général compléter la formation de base, par exemple un certificat d'études avancées (CAS) ou un diplôme d'études avancées (DAS) dans les domaines d'intervention spécifique à l'évaluation des milieux d'accueil.

Domaine bourse de l'emploi
  • Social - culture - recherche
Liens vers la grille des fonctions
  • 202 Intervention sociale
Statut du document

Dans la même famille professionnelle

 
N° fiche

Retour

Partager la page

Partager sur :