Service pénitentiaire (SPEN)

Sous l'autorité du Grand Conseil et du Conseil d'Etat, le Service pénitentiaire (SPEN)  assure la prise en charge des personnes placées sous le coup de la justice pénale, que ce soit avant jugement en cas de détention, ou après jugement, pour l'exécution de la condamnation pénale, et ce jusqu'à la libération définitive.

A chacune de ces étapes, le SPEN est garant du respect de la double mission prévue par le Code pénal : la protection de la collectivité et la resocialisation visant à développer l'aptitude de la personne condamnée à vivre sans commettre de nouvelles infractions.

  • Le Service pénitentiaire élabore et met en œuvre une politique pénitentiaire.
  • Il est le garant de l'exécution des décisions rendues par les autorités pénales.
  • Il gère et supervise l'Office d'exécution des peines, l'Office de coordination du casier judiciaire et les établissements d'exécution de peines et de mesures placés sous son autorité.
  • Il peut décider de confier à des entités publiques ou privées des tâches relatives à l'exécution des peines et des mesures.

Actualités

Raphaël Brossard, nouveau chef du Service pénitentiaire vaudois

Publié le

Le Conseil d'Etat a nommé Raphaël Brossard à la tête du Service pénitentiaire vaudois (SPEN) à partir du 1er juillet 2022. Raphaël Brossard aura pour mission de poursuivre la mise en œuvre de la politique pénitentiaire du Conseil d’Etat dans le canton de Vaud, notamment en menant à bien les grands projets, tels que ceux liés aux infrastructures carcérales.

Lire la suite de l'article Raphaël Brossard, nouveau chef du Service pénitentiaire vaudois

Une architecture forte et simple pour le poste de contrôle avancé, porte d’entrée du Pôle pénitentiaire du Nord vaudois

Publié le

Le jury du concours d’architecture et d’ingénierie pour le futur poste de contrôle avancé du Pôle pénitentiaire du Nord vaudois (PPNV) a désigné le projet du bureau lausannois Personeni Raffaele Architectes. La conseillère d’Etat en charge de la sécurité, son collègue en charge des constructions et l’architecte cantonal ont présenté officiellement ce matin à Orbe le projet lauréat. Intitulé «C’est par ces voilages clairs que passe le vent d’été», il propose une architecture à la fois forte et simple qui répond simultanément aux impératifs de sécurisation et de rationalisation du Pôle pénitentiaire du Nord Vaudois. Sa réalisation est devisée à 17,4 millions de francs et sa mise en service prévue pour l’été 2025.

Lire la suite de l'article Une architecture forte et simple pour le poste de contrôle avancé, porte d’entrée du Pôle pénitentiaire du Nord vaudois

Futur établissement pénitentiaire des Grands-Marais à Orbe: une architecture flexible et fonctionnelle

Publié le - Catégorie: Pénitentiaire

Image de synthèse: un bâtiment carcéral de 4 niveaux. A côté, un terrain de sport grillagé avec quelques prisonniers jouant au basket.

Le jury du concours d’architecture et d’ingénierie pour le nouvel établissement pénitentiaire d'Orbe a plébiscité le projet conjoint de Hootsmans Architectuurbureau à Amsterdam et Hildebrand Studios à Zurich. Il est composé de sept bâtiments distincts de volume moyen, chacun organisé autour d’une généreuse cour intérieure et tous reliés par une astucieuse chaussée longitudinale.

Lire la suite de l'article Futur établissement pénitentiaire des Grands-Marais à Orbe: une architecture flexible et fonctionnelle

Fin de l'argent liquide aux Etablissements de la plaine de l'Orbe (EPO)

Publié le - Catégorie:

Dès le 7 décembre, un badge et un code personnels seront nécessaires pour acheter des marchandises aux automates des quartiers cellulaires des EPO.

Dès le 7 décembre 2017, un système monétique sera déployé au sein des EPO. A cette date, les personnes détenues ne pourront plus posséder d'argent liquide. Ce changement vise non seulement à limiter les risques de chantage, de racket ou de trafics, mais également à responsabiliser les personnes détenues.

Lire la suite de l'article Fin de l'argent liquide aux Etablissements de la plaine de l'Orbe (EPO)


Organisation

Raphaël Brossard, chef du Service pénitentiaire

Arrivé en 2013 au sein du SPEN, Raphaël Brossard est titulaire d'une licence en droit et d’un master en criminologie. Il a occupé depuis 2015 le poste de chef de service adjoint du SPEN. Dans cette dernière fonction, il a été responsable des domaines tels que la sécurité et des infrastructures, la coordination de la chaîne pénale, la cellule projet et la soutenance des dossiers politiques. Il dirige le service depuis le 1er juillet 2022.

Les entités du service

Près de 750 collaborateurs, dont près de 400 agents de détention (en uniforme), sont nécessaires au bon fonctionnement du Service pénitentiaire.

Carrières

Présentation de nos métiers

Notre service emploie près de 750 collaborateurs répartis dans plus de 30 métiers.

Afin de découvrir notre univers, notre actualité vue par les médias et découvrir quelques-uns de nos métiers grâce aux témoignages de collaborateurs du SPEN en vidéo, c'est par ici:

Nos métiers, on en parle!

Recrutement d'agents de détention et stages professionnels

Notre bureau procède particulièrement au recrutement pour le poste d’agent/e de détention

Il engage en outre une dizaine de stagiaires par année.

Autres professions

Nous procédons également aux engagements des professions suivantes :

  • Employé(e) de commerce
  • Intervenant socio-éducatif en milieu de détention
  • Enseignant(e) auxiliaire
  • Chargé d'évaluation (criminologue)
  • Enseignant(e)
  • Animateur ou animatrice
  • Juriste

Partager la page