Détail fiche emploi

N° fiche 530
Autres appellations
  • Régulateur-trice / Coordinateur-trice secours 144
  • Régulateur-trice CTMG
Catégorie
Emploi-type
Branche d'activité
  • Les métiers des soins
Famille professionnelle
  • Soins
Exemple de lieux d'exercice
  • CHUV
  • UNISANTE
Mission

Il ou elle prend en charge les appels de la Centrale 144 des appels sanitaires urgents ou de la Centrale téléphonique des médecins de garde. Il ou elle évalue la situation, afin d'engager les moyens de secours appropriés, d'orienter la personne sur la ressource la mieux adaptée à ses besoins ou de prodiguer les premiers conseils ou recommandations.

Activités essentielles

Prise en charge, analyse de la situation, conseil et traitement de l'appel
Traiter les appels dans les délais impartis et assurer la rédaction d’une documentation systématique et complète.
Etablir une relation sécurisante avec l’appelant-e afin qu’il ou elle puisse faire face à la situation.
Localiser précisément le lieu d’intervention, la nature de la demande des appelant-e-s et déterminer le degré d'urgence de la situation.
Etablir une anamnèse et identifier les besoins et ressources nécessaires en s’appuyant sur ses connaissances, son expérience et la documentation médicale mise à disposition.
Décider de l’action appropriée à entreprendre.
Informer l’appelant-e des ressources engagées et vérifier sa bonne compréhension.
Prodiguer des conseils ou recommandations à la personne dont l’état de santé ne nécessite pas le recours aux ressources mises à disposition par le système de santé.

Engagement des partenaires, suivi et clôture de l'intervention
Engager les moyens nécessaires selon le type d’aide à apporter tout en respectant les particularités du fonctionnement du dispositif existant.
Transmettre un message clair aux intervenant-e-s mobilisé-e-s et s’assurer de la bonne réception des informations.
Assurer le soutien pour toutes et tous les intervenant-e-s, aussi pendant la mission, et anticiper les besoins des partenaires.
S’assurer des suites données par les différent-e-s intervenant-e-s dans des cas particuliers.
Recueillir systématiquement auprès des partenaires les problèmes liés au tri ou à l’engagement des ressources et déclarer les incidents suivant les procédures en vigueur.
Clôturer l'intervention, une fois celle-ci terminée.

Formation
Contribuer à la formation des collaborateur-trice-s, à l'amélioration des pratiques et au développement des connaissances et compétences collectives de l'entité.
Participer à l'élaboration des programmes de formation et à la validation des acquis, en collaboration avec sa hiérarchie.

Organisation et coordination
Selon un planning défini à l'avance, garantir le fonctionnement optimal de la centrale et du dispositif sanitaire, de jour ou de nuit :
Assurer la coordination des activités des personnes en centrale (organisation du travail, planification des pauses, gestion des appels et des interventions, gestion des absences, circulation des informations, etc.).
Assurer l'optimisation des moyens informatiques et logistiques de la centrale.
Contrôler la qualité du traitement des prises en charge et des processus en vigueur.
 

Compétences
  • Sens des responsabilités et éthique du service public
  • Capacité d'adaptation et flexibilité
  • Maîtrise de soi et gestion du stress
  • Capacité d'analyse et de synthèse
  • Esprit de décision et détermination
  • Ecoute et communication
  • Esprit d'entraide et de collaboration
  • Leadership
Titres requis
  • Bachelor
  • Brevet / Diplôme (ES)
Contexte

La régulatrice ou le régulateur sanitaire est confronté-e à des situations très variées (public de tout âge, culture, condition sociale, situations de santé, lieux d'intervention, etc.) et peut être amené-e à intervenir en situation d'urgence élevée et/ou engageant la survie immédiate des personnes concernées.

Les conditions de travail sont caractérisées par des horaires de travail irréguliers (jour et nuit, week-end et jours fériés) auxquels s’ajoutent des flux irréguliers d’appels, notamment pendant les vacances et les jours fériés.

Tendances et facteurs d'évolution

Le développement des réseaux de soins entraîne un renforcement du partenariat avec l'ensemble des intervenant-e-s dans la prise en charge des patient-e-s, la régulatrice ou le régulateur ayant un rôle d'interface et de coordination. Par ailleurs, dans le contexte d'un système de santé sous tension, les deux centrales auront un rôle majeur dans l'utilisation fine des ressources à disposition.

Domaine bourse de l'emploi
  • Santé - laboratoire
Liens vers la grille des fonctions
  • 411 Régulation sanitaire
Statut du document

Dans la même famille professionnelle

 
N° fiche

Retour

Partager la page

Partager sur :