Journée du réseau

6 juin 2024 : L’élément migratoire dans le contexte de la violence domestique

Chaque 1er jeudi du mois de juin, une journée de conférences, d'échanges et de partage sur un thème en lien avec la violence domestique permet aux personnes, institutions, professionnel·le·s du réseau de se réunir autour d'un sujet spécifique. L'édition 2024 a été consacrée à « L’élément migratoire dans le contexte de la violence domestique ».

Afin d'aborder cette thématique, la matinée a été consacrée aux présentations suivantes :

  • Le cas de rigueur de l'art. 50 LEI - Une protection efficace pour les personnes victimes de violences conjugales ? par la Prof. Sarah Progin-Theurkauf
  • Le dispositif vaudois - Accompagnement des personnes migrantes victimes de violence domestique aux statuts précaires, par Mme Chloé Maire (Fraternité du CSP) et M. Gaétan Baeriswyl (SPOP)
  • Faire face à la violence loin des siens - Quelques éléments de compréhension en lien avec le psychotrauma et les facteurs culturels, par la Dre Felicia Dutray
  • Consultations interculturelles en matière de violence dans le couple - Un projet du mannebüro züri, par M. Mike Mottl

La question de la situation administrative des personnes migrantes victimes de violence domestique au regard du cadre légal applicable en matière de droit de séjour a ainsi pu être abordée. Des pratiques innovantes ont également été exposées, tant dans l'accompagnement des victimes avec la collaboration étroite mise en place entre la Fraternité du CSP et le SPOP que dans la prise en charge des auteurs avec la présentation d'un projet pilote zurichois, offrant des consultations spécifiques aux différents profils linguistiques et culturels. La posture professionnelle a également été l'objet d'une intervention spécifique, au travers d'une présentation sur le décentrage, lequel permet une prise en charge plus adaptée et une meilleure compréhension des situations de violence domestique dans des cadres culturels variés et à l'aune des trajectoires migratoires, souvent empreintes de traumatismes pour les victimes.

L'après-midi, des ateliers ont permis aux participant·e·s d'approfondir ces questions et d'échanger sur des situations tirées de la pratique professionnelle, afin de questionner les prises en charge et de les améliorer en pensant notamment à adapter sa posture professionnelle.

La journée s'est achevée avec une présentation de Mme Sylvie Durrer, Directrice du Bureau fédéral de l'égalité entre les femmes et les hommes, qui a dressé un panorama des vingt dernières années en matière d'engagement contre la violence domestique et pour l'égalité.

Programme de la journée du 6 juin 2024 (pdf, 108 Ko)

1er juin 2023 : Santé mentale et situations de handicap

Organisée par le Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) et la Direction de l’insertion et des solidarités (DIRIS), cette journée a été consacrée à certains contextes de vulnérabilités, plus précisément aux questions de santé mentale et de situations de handicap qui se posent pour certaines victimes de violence au sein du couple.

L’édition 2023 de la Journée du réseau vaudois de violence domestique a permis de mieux comprendre comment un handicap mental peut conduire à un plus grand degré d’exposition à la violence. D’autre part, les expert·e·s présents ont relevé l’impact que peut avoir cette violence sur la santé mentale. Ces constats interrogent la manière dont doivent être aménagées les prestations d’aide aux victimes, voire celles destinées aux auteurs lorsque ces derniers sont également en situation de handicap mental. Des bonnes pratiques inspirantes ont pu être présentées et cette journée a pu mettre en évidence l’importance du travail interdisciplinaire pour une approche à même de prendre en charge ces situations complexes qui appellent des compétences variées. 120 professionnelles et professionnels du domaine de la violence domestique, de la santé et du handicap ont pu prendre part à cette journée.

Après une introduction du Prof. Bodenmann (CHUV) apportant un éclairage sur le sujet "Vulnérabilités et santé", le Dr Escard (HUG) est intervenu pour présenter le thème "Vulnérabilités et violence domestique". Les développements sur les thématiques des situations de handicap et de la santé mentale et leurs liens avec la violence domestique ont été présentés respectivement par la Dre Prof. Krüger (HSLU) et la Dre Duc-Marwood (Les Boréales - CHUV).

Des ateliers ont ensuite permis des échanges sur le traitement concret de situations où la violence domestique se mêle aux situations handicap ou de problématique de santé mentale, permettant notamment de faire émerger les besoins du monde professionnel confrontés à ces problématiques. Les besoins qui ont émergé seront relayés à la Commission cantonale de lutte contre la violence domestique.

Programme de la journée du 1er juin 2023 (pdf, 100 Ko)

9 juin 2022 : Les auteur·e·s de violence au sein du couple : état des lieux et perspectives

Placée sous l’égide de la Commission cantonale de lutte contre la violence domestique (CCLVD), cette édition a été consacrée à la thématique

« Les auteur·e·s de violence au sein du couple : état des lieux et perspectives »,

envisagée sous l’angle pluridisciplinaire de la sociologie et du droit.

Ainsi, Véronique Jaquier Erard, Docteure en criminologie, chercheuse et enseignante à l’Université de Neuchâtel et à la Haute école de santé Fribourg, a présenté une réflexion autour du genre, du conflit et de la violence conjugale.

Cristina Oddone, Docteure en sociologie et chercheuse associée à l’Université de Strasbourg, a introduit une vision comparative des pratiques italiennes et françaises en matière de prise en charge des auteurs.

Au niveau cantonal, la prise en charge judiciaire a été présentée par des magistrates de l’Ordre judiciaire et du Ministère public vaudois.

Enfin, des ateliers menés par Suzanne Lorenz Cottagnoud, Professeure à l’HETS et HES-SO Valais, et Christophe Fluehmann, Professeur chargé d’enseignement à l’HETS-FR, ainsi que par des intervenantes et intervenants du Centre Prévention de l’Ale ont permis de réfléchir aux questions de détection et d’orientation des personnes auteures, de connaître les possibilités de prise en charge que permet le dispositif actuel et de pouvoir ensuite échanger entre les personnes présentes.

Programme : (pdf, 191 Ko)

Monitoring : Les chiffres de la violence domestique 2015-2020 (pdf, 674 Ko)

30 janvier 2020: Violence au sein du couple âgé

La journée du réseau 2020, organisée conjointement par le BEFH et par le DSAS, a connu une forte participation, soit plus de 150 inscriptions. Elle a eu lieu jeudi 30 janvier au Parlement cantonal.

La journée a été ouverte par une allocution de Madame la Conseillère d’État Rebecca Ruiz et comportait deux parties.

La matinée a été consacrée à des interventions de spécialistes, qui ont apporté des informations actuelles à propos de la violence au sein du couple âgé, et précisé des éléments théoriques comme les notions de violence et de maltraitance. Les spécialistes ont également traité le thème de la capacité de discernement et des mesures que peut prendre l’autorité de protection de l’adulte.

L'après-midi a été consacrée à des ateliers permettant de présenter des institutions et entités du réseau et leurs moyens d’action. Elle a permis de réunir des professionnel·le·s issu·e·s des réseaux santé, social et violence domestique autour de scénarios afin de discuter des actions entreprises, des ressources disponibles et des options qui pourraient être envisagées dans un cas concret.

La journée a permis de réfléchir notamment à la visibilité de la thématique, aux questions de la détection et de l’orientation des situations, ainsi qu’à propos du caractère adapté des campagnes et des prestations. Ces thématiques vont être intégrées dans les réflexions futures de la CCLVD.

Programme de la journée du réseau du 30 janvier 2020 (pdf, 76 Ko)

Synthèse de la journée du réseau du 30 janvier 2020 (pdf, 313 Ko)

 

31 janvier 2019 : violence domestique et addictions : un regard croisé pour mieux agir

Organisée par le Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) et la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) avec l'appui de plusieurs partenaires, cette journée a rassemblé près de 150 professionnel·le·s des réseaux concernés.

Lors de la journée, des groupes de réflexion se sont réunis afin d’approfondir les thèmes issus du « world café » de 2018 et trouver des réponses concrètes aux difficultés rencontrées par les personnes engagées sur le terrain. Deux conférences ont permis d’explorer les liens entre la violence domestique et les addictions. Véronique Jaquier Erard, psychologue et docteure en criminologie, a abordé les questions d’addiction du côté des victimes. Gail Gilchrist, docteure au Kings College de Londres, a présenté une recherche et un programme pour les auteurs de violence de couple traités pour des questions d’addiction.

Les travaux des groupes de réflexion ont permis de dégager des pistes d’action concrètes, notamment sur les questions de formation, de connaissance des réseaux respectifs et de répondance croisée. Un groupe de travail BEFH-DGCS est chargé de la mise en œuvre de ces actions et d’en informer le réseau.

Programme du 31 janvier 2019 (pdf, 68 Ko)

 

25 janvier 2018: violence domestique et addiction

Cette édition 2018 organisée par le Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) et le Service de prévoyance et d'aides sociales (SPAS) a réuni plus de 150 personnes.

L'ouverture de la journée a été assurée par Mme Baume-Schneider, Directrice de l'Ecole de travail social et de la santé et Mme la Conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro. Après un matin dévolu aux échanges durant le world café, les interventions d'expert-e-s des deux domaines violence domestique et addiction se sont succédées.  Susanne Lorenz et Christophe Fluehmann, tous deux responsables d'une méthodologie de détection et orientation de personnes concernées par la violence dans le couple, ont présenté le résultat de leur travaux. Les échanges se sont poursuivis en présence de Daniela Gloor, sociologue, et Nelson Feldman, médecin expert en addiction. La journée s'est clôturée après une présentation de la loi d'organisation de la prévention et de la lutte contre la violence domestique par Maribel Rodriguez, Cheffe du BEFH, et les actualités et développement du Service de prévoyance et d'aides sociales, par Françoise Jaques, Cheffe du SPAS.

Programme, interventions et contenus:

Présentation de Susanne Lorenz et Christophe Fluehmann (pdf, 409 Ko)

Présentation de Daniela Gloor (pdf, 692 Ko)

Présentation de Nelson Feldman (pdf, 256 Ko)

Présentation de Maribel Rodriguez (pdf, 101 Ko)

Documentation produite (pdf, 158 Ko) durant le world café (matin)

26 janvier 2017: Violence de couple: et les enfants dans tout ça ?

Cette édition 2017, organisée conjointement par le Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH), le Service de prévoyance et d’aide sociales (SPAS) ainsi qu’un groupe de travail issu de la Commission cantonale de lutte contre la violence domestique (CCLVD) a réuni près de 180 professionnel·le·s. Les interventions de la matinée ont permis d’apporter un éclairage sur ce qui se fait dans d’autres pays et cantons et de donner un aperçu pluridisciplinaire de ce qui se fait dans le canton de Vaud. Des ateliers ont ensuite été proposés afin que les participant·e·s à la journée puissent échanger dans de plus petits groupes sur leurs pratiques, leurs questionnements et leurs idées quant à la prise en charge des enfants exposés à la violence de couple.

Programme, interventions et contenus:

Programme du 26 janvier 2017 (pdf, 287 Ko)

Présentation de J-L Simoens (pdf, 282 Ko)

Présentation du projet pilote bernois (pdf, 1.05 Mo)

Présentation de l'UMV-CAN team (pdf, 693 Ko)

Présentation du SPJ (pdf, 140 Ko)

Circulaires du Tribunal cantonal (nouveau droit de l'entretien de l'enfant et droit de la famille)

28 janvier 2016: Facteurs de risque-facteur de protection

Cette édition 2016, organisée par le Bureau de l’égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) et le Service de prévoyance et d’aide sociales (SPAS) s’inscrit dans le cycle d’événements sur le thème de la prévention de la violence organisé par le Département universitaire de médecine et santé communautaires (DUMSC). Dans ce cadre particulier, les participant·e·s ont été invité·e·s à l’exposition « Violences » au Musée de la Main, soutenue, entre autres, par la Commission cantonale de lutte contre la violence domestique (CCLVD).

Programme, interventions et contenus:

Programme du 28 janvier 2016 (pdf, 49 Ko)

Présentation d'EMUS (pdf, 113 Ko)

Présentation CMP-CPAle (pdf, 218 Ko)

29 janvier 2015: Détection, intervention et prise en charge

Cette édition organisée par le Service de prévoyance et d'aide sociales (SPAS) et le Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) a réuni plus de 130 professionnel·le·s de plus de 50 institutions et services privés et publics.

Programme, interventions et contenus:

Détection et prise en charge des agressions sexuelles dans le couple (pdf, 3.13 Mo) par Dre Saira-Christine Renteria, médecin adjointe et maître d'enseignement et de recherche

Détection et intervention en situation de crise (pdf, 274 Ko) par M. Christophe Cloarec, chef opérationnel EMUS, Equipe mobile d’urgence sociale (EMUS) & M. Daniel Pétremand, aumônier au CHUV Equipe de soutien d’urgence (ESU)

Détection au quotidien à la Maternité du CHUV et Can Team (pdf, 533 Ko) par Mme Marcelle Pache, sage-femme conseillère & M. Patrick Genaine, travailleur social

Détection au quotidien à l’école (pdf, 161 Ko) par M. Marc Ducret, directeur de l’établissement primaire et secondaire de la Tour-de-Peilz

Détection au quotidien à la pharmacie (pdf, 893 Ko) par Mme Muriel Schütz Leuthold, pharmacienne

Détection au quotidien au sein d'une entreprise (pdf, 236 Ko) par Mme Laurence Dumont, RH Migros-Vaud

Actualités de la recherche (pdf, 921 Ko)par Dre Marie-Claude Hofner, médecin associée, responsable de la recherche à l’Unité de médecine des violences du CHUV

 

30 janvier 2014: Violences à l'égard des femmes et contextes de vulnérabilités

Cette édition organisée par le Service de prévoyance et d'aide sociales (SPAS) et le Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes a réuni 130 professionnel·le·s de plus de 50 institutions et services privés et publics.

Programme, interventions et contenus:

La traite des êtres humains (pdf, 122 Ko) par Magaly Hanselmann, cheffe du BEFH et Chantal Diserens, cheffe de projet au BEFH

La traite des êtres humains (pdf, 1.64 Mo) par Jean-Daniel Aviolat, chef de la Brigade des mineurs et des moeurs, Christophe Dubrit, chef de service du centre Lavi du canton de Vaud, Guy Burnens, chef de la Division étrangers et Thierry Charbonney, responsable du Service de conseils en vue du retour

Les femmes migrantes victimes de violence domestique (pdf, 278 Ko), présentation d'un cas (pdf, 116 Ko) par Chloé Maire, assistante sociale, La Fraternité

Les mutilations génitales féminines (pdf, 787 Ko)par Saira-Christine Renteria, médecin adjoint et maître d'enseignement et de recherche, CHUV

Les mariages forcés (pdf, 661 Ko) par Amina Benkais-Benbrahim, cheffe du Bureau cantonal pour l'intégration des étrangers et la prévention du racisme (BCI) et Naïma Topkiran, chargée du pôle "migrations féminines"

Les procédures pénales et civiles (pdf, 502 Ko) par Isabelle Chmetz, directive du Centre MalleyPrairie et Christophe Dubrit, chef de service du centre Lavi du canton de Vaud

Les procédures pénales et civiles (pdf, 60 Ko) par Catherine Jaccottet Tissot, avocate et médiatrice FSA

La prise en charge des populations vulnérables (pdf, 2.14 Mo) par Patrick Bodenmann, responsable de l'Unité des populations vulnérables, Policlinique médicale universitaire (PMU)

 

Partager la page

Partager sur :